BTS Conception et industrialisation microtechnique

Vous êtes ici

Aujourd’hui, la miniaturisation des appareils est un impératif. Le BTS CIM, au carrefour des technologies (conception, électronique, informatique, réalisation) apporte les connaissances nécessaires  à l’intégration de toutes les innovations. Vous souhaitez préparer l’avenir, vous avez le gout de la nouveauté, vous êtes curieux, inventif. Le BTS CIM est fait pour vous!

 

Le BTS Conception et Industrialisation en Microtechniques (CIM) forme des spécialistes de systèmes miniaturisés et pluri-technologiques. Les étudiants interviennent alors dans le cadre du développement et de l'industrialisation de produits microtechniques.

 

Profil de l'étudiant:

Vous possédez un baccalauréat STI2D, un bac S ou ES ou encore un bac professionnel dans la microtechnique ou le domaine de la Productique.

Objectifs et contenu de la formations:

Ces techniciens spécialistes de systèmes miniaturisés et pluri-technologiques devront être en mesure, à l'issue de leur formation, d'intervenir tout au long de la chaine de développement et d'industrialisation de produits microtechniques dans des domaines d'activités variés. Le titulaire du BTS CIM pourra exercer des fonctions d'études, de préparation et de réalisation en prenant en compte les contraintes technico-commerciales.
Le BTS CIM de Saint Aubin La Salle alliera enseignements généraux, professionnels et techniques pour donner à l'étudiant de solides connaissances. Celui-ci effectuera également 6 semaines de stage à la fin de la première année de BTS, lui permettant de se familiariser avec le monde de l'entreprise.

Répartition des horaires:

  1ère année 2ème année
Français 3 h 3 h
Langue vivante étrangère 2 h 2 h
Sciences physiques et physique appliquée  3 h 3 h
Mathématiques  3 h 3 h
Etudes             6 h 7 h
Préparation          6 h 6 h
Génie électrique (électronique) 4 h 3 h
Génie mécanique 6 h 6 h

 

Les domaines d'activités et compétences acquises:

Pendant ses deux années de formation, le futur technicien en microtechnique aura acquis des compétences lui permettant de concevoir ou modifier un appareil, un outillage de validation
ou d’essais, un équipement microtechnique. À partir des indications du cahier des charges, il sera en mesure de formuler des solutions adaptées aux contraintes liées aux matériaux et procédés d’obtention des pièces ainsi qu’aux processus de production.
Dans le cadre de l’industrialisation d’un produit, à partir des modèles numériques et des spécifications du produit, il sera en mesure de définir tout ou partie du processus de production et en vérifier la faisabilité.
Le technicien supérieur pourra également réaliser des prototypes et outillages de validation en utilisant, si nécessaire, des moyens de haute technologie.

Ces différentes compétences permettra aux étudiants de s'orienter vers des secteurs aussi variés que :

  • la construction électronique (composants, sous-ensembles…),
  • le jouet,
  • l’industrie automobile,
  • l’aéronautique,
  • les laboratoires de recherche,
  • les hôpitaux (génie biomédical),
  • la mécanique de précision (lunetterie, bijouterie, horlogerie, optique,…).

Et plus généralement dans toutes les entreprises de conception et fabrication de matériels de précision à haute valeur ajoutée technologique (appareils photos, périphériques d’ordinateurs, téléphones mobiles, micromoteurs, micromanipulateurs, instruments médicaux, instruments de mesure…).

La poursuite d'étude:

Si l'étudiant souhaite poursuivre ses études, il pourra intégrer différentes formations : (voir pour des exemples de formations)

  • Une formation complémentaire,
  • Une licence,
  • Une licence professionnelle telle que gestion de projets innovants, mécatronique, préindustrialisation et prototypage...
  • Une Ecole d’Ingénieurs.

Pour en savoir plus: 

http://btscimsals.wix.com/bts-cim-angers