La littérature est un art (de bon) vivant !

Vous êtes ici

Array ( [tid] => 12 )

C'est sur ce postulat que les élèves volontaires de la classe de 1ere S Sciences de l'Ingénieur se sont rendus dans les cuisines du restaurant gastronomique « Belle Rive », sur les quais de la Maine, à Angers. Le chef en personne, Laurent Surut, a tout d'abord proposé aux lycéens une découverte de saveurs et de senteurs, souvent insoupçonnées, qu'ils devaient appréhender en vue de composer un texte poétique dans le cadre de leur cours de français. Comment trouver le mot juste pour évoquer la délicatesse d'une crème brûlée au foie gras ou la gourmandise d'un nougat au chèvre et au miel... ? Une deuxième rencontre, sur la thématique des techniques de cuisson, toujours suivie d'une dégustation, a permis de complexifier le travail d'écriture. La dernière étape consistera à réfléchir aux techniques de dressage des plats, et parallèlement, d'imaginer une architecture et une mise en scène pour son poème. Cette expérience collaborative entre l'art culinaire et l'art littéraire débouchera en mai prochain sur une soirée publique, au restaurant, pendant laquelle sera élue la meilleure alliance mets/mots.